Donald Trump augmente les taxes douanières sur les exportations chinoises

Donald Trump augmente les taxes douanières sur les exportations chinoises

Alors qu’une centaine de responsables chinois étaient attendus à Washington, mercredi 8 mai, pour mener des négociations commerciales sensées être les dernières, Donald Trump a annoncé, dimanche 5 mai, qu’il comptait relever les droits de douane sur de nombreux produits chinois importés.

Surprise générale

Donald Trump a tant surpris par la précipitation de ses mesures que par les mesures elles-mêmes. Dès vendredi 10 mai, le président américain souhaite relever de 10 % à 25 % les droits de douane sur 250 milliards de dollars de produits chinois importés (jusqu’à présent, 50 milliards de dollars de produits high-tech chinois étaient taxés à 25 %, et 200 milliards de dollars d’autres produits à 10 %).

« 325 milliards de dollars de biens que nous expédie la Chine restent non taxés mais le seront rapidement, à un taux de 25 % », a par la suite prévenu monsieur Trump, qui justifie ses décisions par la lenteur des négociations. Les discussions se poursuivent, « mais trop lentement, parce qu’ils (les Chinois) cherchent à renégocier ». « Non ! », vocifère-t-il.

La surprise n’a pas épargné les marchés financiers, qui attendent maintenant prudemment la réaction de Pékin. Toutefois, les Chinois, qui importent bien moins que les Américains, ne peuvent appliquer des mesures comparables.

Autres points de discorde

Même si les Chinois ont fait des concessions ces derniers mois, en acceptant d’augmenter leurs achats de certains produits en provenance des Etats-Unis, les négociations butent sur deux points de discorde majeurs.

Tout d’abord, les Chinois rechignent à moins subventionner leurs entreprises publiques, une pratique qui, aux dires de Washington, « fausse la concurrence ». Mais surtout, Américains et Chinois ne parviennent pas à s’entendre sur le mécanisme de vérification de la mise en œuvre du futur accord, ni sur les sanctions qui découleraient de sa non-application.

Laisser un commentaire

Brèves

Le métavers est sorti de l’oeuf trop tôt

L’euphorie ayant entourée le métavers depuis près d’un an commence à s’essouffler, et les investisseurs précoces font désormais preuve de ...

Brèves

Les cigarettiers s’en sortent toujours

Les réglementations ne cessent de se durcir, et les ventes de cigarettes en pâtissent, mais les finances des grands groupes ...