La guerre commerciale échappe à tout contrôle

La guerre commerciale échappe à tout contrôle

Vendredi 23 août, Donald Trump a annoncé une nouvelle augmentation des taxes, déjà appliquées mais aussi à venir, sur les importations chinoises. Le président américain réagit ainsi à la décision chinoise de taxer 75 milliards de dollars d’importations américaines, annoncée également le 23 août, et qui était elle-même une riposte à une décision américaine.  

Trump s’en prend à la Fed

La plupart des économistes font le même constat  : ces tensions commerciales avec la Chine sont néfastes pour la croissance mondiale, y compris pour celle des Etats-Unis. Le président de la Réserve fédérale ( la banque centrale américaine ), Jerome Powell, a d’ailleurs adopté ce point de vue lors d’un discours qu’il donnait le jour même. 

« L’incertitude de la politique commerciale  » pourrait expliquer, en partie, «  le ralentissement mondial  » et «  la faiblesse des dépenses manufacturières et d’investissement aux Etats-Unis  », a déclaré le président de la Fed. 

Cette retenue a aussitôt suscité la colère du président américain, qui s’en est directement pris à monsieur Powell. «  Comme d’habitude, la Fed n’a rien fait. Ma seule question est la suivante : qui est notre plus grand ennemi, Jay Powell ou le président Xi  ? » , a tempêté Donald Trump.

«  République populaire d’Amérique  »

«  Nous n’avons pas besoin de la Chine et, franchement, nous nous porterions bien mieux sans eux  », a ensuite twitté le président américain, avant de poursuivre, plus autoritaire encore  : «  J’ordonne par la présente à nos merveilleux groupes américains de commencer immédiatement à chercher des alternatives à la Chine, y compris de rapatrier vos sociétés et de fabriquer vos produits aux Etats-Unis  ! ».

Un commandement très dur à avaler au pays des libertés. «  Quelqu’un devrait dire que nous ne sommes pas dans la République populaire d’Amérique  », a publié en gras le Wall Street Journal, depuis longtemps hostile à cette guerre commerciale qui n’en finit pas.

Laisser un commentaire

Brèves

Parking et caves sont devenus des mines d’or

Les logements étant de plus en plus difficiles à acheter, les investisseurs se sont tournés vers les caves et les ...

Brèves

La bourse de Paris détrône la City 

Lundi 14 novembre, l’agence Bloomberg a annoncé que la Bourse de Paris avait détrôné celle de Londres en capitalisation. La ...