Pfizer va fusionner avec Mylan

Pfizer va fusionner avec Mylan

Lundi 29  juillet, le géant américain de l’industrie pharmaceutique Pfizer a révélé son intention de fusionner son activité de médicaments non brevetés avec l’autre géant du secteur, lui aussi américain, Mylan.  

La fusion permettra à l’entreprise de fournir des traitements à moindre coût, et ainsi de se conformer à la politique de baisse des prix du médical en vigueur aux Etats-Unis.

Géant sans nom 

La nouvelle société, qui n’a pas encore de nom, sera détenue à 57  % par les actionnaires de Pfizer et à 43  % par ceux de Mylan, et elle bénéficiera d’un large éventail de médicaments, issu des deux portefeuilles des compagnies, comme le Lipitor (anticholestérol), le Viagra (impuissance masculine), ou encore le Lyrica (antiépileptique).

Ce nouveau géant sera baptisé après la finalisation de l’opération seulement, et il aura à sa tête l’actuel président du conseil d’administration de Mylan, Robert Coury, qui exercera en tant que président exécutif. L’actuel président de la division médicaments non brevetés de Pfizer (Upjohn), Michael Goettler, sera, quant à lui, nommé directeur général, et Heather Bresch, qui était jusqu’alors DG de Mylan, ne fera plus partie de l’aventure.

Pfizer se scinde, Mylan disparaît

L’histoire est déjà toute tracée. Upjohn, la division médicaments non brevetés de Pfizer, va s’émanciper de la maison mère, et fusionner avec Mylan, qui va donc cesser d’exister en tant qu’entreprise puisque son nom va disparaître.

Le mariage entre les deux géants sera consommé lors d’un échange d’actions, par lequel les titres de Mylan seront convertis en actions de la nouvelle société, dont le chiffre d’affaires devrait atteindre 20 milliards de dollars dès 2020.

Seule ombre au tableau, l’évaluation faite par l’agence de notation S&P Global Ratings, qui a abaissé la note de Pfizer, au motif que la fusion « affaiblissait la diversification et l’ampleur » des activités thérapeutiques de Pfizer. 

Etienne Toussaint a un Master d'Economie. Il est journaliste pour différents médias en ligne. Il est rédacteur pour Confluences.

Laisser un commentaire

Brèves

Monoprix se lance dans la location de biens

Grâce à son nouveau service baptisé « Je m’appelle reviens », Monoprix permet désormais à ses clients de louer des ...

Brèves

Les chaînes de télé ressemblent de plus en plus aux plateformes de streaming

Pour rivaliser avec les géants américains du streaming (Netflix, Prime Vidéo, Disney+, Apple TV), les chaînes de télé françaises (Arte, ...