3037 euros de dépenses de santé par français en 2018

3037 euros de dépenses de santé par français en 2018

Mardi 10 septembre, la Drees, la direction des études rattachée au ministère des Solidarités et de la Santé, a publié des chiffres selon lesquels la France serait l’un des pays où les dépenses de santé sont les plus élevées. C’est également l’un des pays où les soins sont les mieux remboursés.  

8,6 % du PIB

Les dépenses de santé, ou consommation de soins et de biens médicaux (CSBM), s’élèvent à 203,5 milliards d’euros en 2018, soit 8,6% du PIB (à titre de comparaison, la défense représente seulement 1,82 % du PIB). Ramenée au nombre d’habitants, la somme représente 3 037 euros par français en moyenne, répartis entre les soins hospitaliers (46%), les soins de ville (27%), les médicaments (16%) et des dépenses annexes, comme les transports. 

Hausse de 1,5 % par rapport à 2017

Même si la CSBM à continué d’augmenter en 2018 (+1,5%), cette hausse est tout de même moins importante qu’en 2017 (+1,7%) et qu’en 2016 (+2,1%), un ralentissement qui s’explique notamment par la baisse des dépenses hospitalières liée à la nouvelle politique ambulatoire engagée par le gouvernement. 

Toutefois, cette baisse des dépenses hospitalières est en partie compensée par l’augmentation des soins des villes. Le coût des soins a en effet augmenté chez le médecin généraliste, car le prix de la consultation est passé à 25 euros en 2018. Une hausse des dépenses a également été constatée chez les spécialistes, en raison d’une banalisation de certains actes techniques coûteux, comme les scanners et les IRM, mais aussi en raison de l’accroissement du recours à ces spécialistes. Dans le secteur de l’optique par exemple, la hausse pour 2018 est de 4,6%, un chiffre qui s’explique par de meilleurs remboursements des organismes complémentaires (+0,3 point en 2018).

Hausse de la participation sociale

La participation de la sécurité sociale, l’une des plus importantes au monde, ne cesse d’augmenter, et a atteint 78,1% en 2018. Cette part a en effet progressé de 0,2 % par an entre 2009 et 2018, en raison de l’augmentation du nombre de patients pris en charge à 100%, un phénomène lié directement au vieillissement de la population et au développement de maladies chroniques.

Laisser un commentaire

Brèves

Le gouvernement va rehausser le barème kilométrique

Pour éviter la réaction en chaîne qu’avait causée le mouvement des « gilets jaunes » en 2018, le Premier ministre ...

Brèves

Microsoft rachète Activision Blizzard

Mardi 18 janvier, Microsoft a annoncé son attention de racheter le géant américain du jeu vidéo, Activision Blizzard, pour la ...