Orange menace de couper le signal de BFM-TV 

Orange menace de couper le signal de BFM-TV 

Après Free, qui a coupé sur ses box le signal des chaînes BFM-TV, RMC Découverte et RMC Story détenues par Altice, la maison mère de SFR, le 26  août, c’est au tour d’Orange de brandir cette menace. En effet, à moins d’un nouvel accord entre l’opérateur télécom et le groupe de médias, les trois chaînes pourraient disparaître des box Orange à l’expiration de leur contrat, mercredi 4  septembre.

Orange prend les devants

Depuis lundi, les clients de l’opérateur peuvent lire le message suivant sur leurs écrans  : «  Prochainement, les chaînes BFM, RMC Story et RMC Découverte risquent de ne plus être accessibles sur votre décodeur  ». Une annonce qui n’a rien d’une menace en l’air, Orange ne souhaitant pas prendre de risque judiciaire en diffusant un programme hors contrat, d’autant que le groupe est en position de force dans ce duel commercial, avec ses dix millions d’abonnés. 

Sans les clients d’Orange, les audiences de BFM-TV, RMC Découverte et RMC Story dégringoleraient certainement, pourtant Altice ne semble pas prendre la menace au sérieux. Le groupe est certain qu’Orange ne prendra pas le risque de couper la première chaîne d’information de France (dix millions de téléspectateurs par jours), au risque de mécontenter ses clients. 

Indifférence des pouvoirs publics

Déjà en conflit avec Free, Altice n’a pas beaucoup de marge de manœuvre, d’autant que le groupe de média n’a pas le soutien du gouvernement. 

«  Lorsque Canal+ a coupé le signal de TF1 en 2018, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et la ministre de la culture de l’époque, Françoise Nyssen, avaient immédiatement pris la parole pour sommer les deux groupes de trouver un accord. Là, le CSA s’en est un peu lavé les mains, et Franck Riester, l’actuel ministre, a indiqué qu’il ne souhaitait pas s’immiscer pour l’instant dans les relations entre les chaînes et les distributeurs  », observe un proche du dossier.

Mardi, monsieur Riester a seulement appelé les deux groupes «  à être raisonnables et à trouver des solutions gagnant-gagnant entre les abonnés de ces opérateurs et les téléspectateurs de ces chaînes  ». 

Etienne Toussaint a un Master d'Economie. Il est journaliste pour différents médias en ligne. Il est rédacteur pour Confluences.

Laisser un commentaire

Brèves

Monoprix se lance dans la location de biens

Grâce à son nouveau service baptisé « Je m’appelle reviens », Monoprix permet désormais à ses clients de louer des ...

Brèves

Les chaînes de télé ressemblent de plus en plus aux plateformes de streaming

Pour rivaliser avec les géants américains du streaming (Netflix, Prime Vidéo, Disney+, Apple TV), les chaînes de télé françaises (Arte, ...