Walmart va cesser de vendre armes et munitions

Walmart va cesser de vendre armes et munitions

Suite à deux fusillades survenues fin juillet et début août dans ses établissements à El Paso et Southaven, le groupe a décidé de cesser la vente de munitions de certains calibres et la vente d’armes de poing. 

Cruelle ironie 

L’ironie, si cruelle soit-elle, n’a échappé à personne. En effet, les deux supermarchés Walmart touchés par les fusillades vendaient les munitions mêmes qui ont servi à la tuerie. 

Le symbole était donc fort, mais, dans un premier temps, cela n’a pas suffi pour que la marque restreigne ses ventes de munitions. Il aura fallu attendre un mois pour que le patron de Walmart, Doug McMillon, prenne la décision, et annonce officiellement, mardi 3  septembre, mettre fin à la vente de munitions. 

Monsieur McMillon a qualifié «  d’inacceptables  » les conditions d’accès aux armes à feu, et a profité de son discours pour demander au Congrès et président Donald Trump de prendre des mesures nécessaires et de  «  bon sens  », comme par exemple vérifier les antécédents des acheteurs d’armes.

Après les munitions, les armes de poing

Il n’y aura pas de retrait des rayons, mais Walmart arrêtera de vendre ces munitions une fois que les stocks actuellement en vente seront écoulés. De même, le géant de la grande distribution a annoncé qu’il cesserait la vente d’armes de poing en Alaska, là encore, une fois le stock écoulé. En Alaska uniquement, car il s’agit du dernier Etat où Walmart vend encore des armes de poing, ces ventes ayant pris fin dans le reste du pays en 1993.

Monsieur McMillon a indiqué que la part de Walmart sur le marché des munitions passera de 20  %, à une part située entre 6  % et 9  %. Un résultat loin de zéro donc, car le géant américain ne cessera pas la vente d’arme pour autant. En effet, le groupe continuera de vendre certains fusils de chasse et leurs munitions, ce qui rendra ses supermarchés  «  encore plus adaptés aux besoins des amateurs de chasse et de tir  », selon monsieur McMillon. 

Laisser un commentaire

Brèves

Leclerc résiste bien à la crise

Le groupe ne devrait pas avoir besoin de plans sociaux, et prévoit même de reverser des primes importantes à ses ...

Brèves

Effondrement du marché du cuir

La surconsommation de viande, associée à la baisse de la consommation de produits à base de cuir, a entraîné un ...