LVMH veut acheter le plus prestigieux bijoutier new-yorkais

LVMH veut acheter le plus prestigieux bijoutier new-yorkais

Samedi 26 octobre, l’agence Bloomberg a révélé que LVMH comptait acquérir le joaillier new-yorkais Tiffany &  Co. Le numéro un mondial du luxe a confirmé l’hypothèse lundi 28 octobre, précisant qu’il était prêt à débourser 13 milliards d’euros ( 14,5  milliards de dollars). 

Rivaliser avec Richemont

Tiffany & Co. est le symbole par excellence du chic à la new-yorkaise. Fondée en  1837, l’enseigne a notamment été incarnée par l’actrice Audrey Hepburn en  1958, dans le film Diamants sur canapé  de Blake Edwards. Le joaillier est également l’un des seuls à être mondialement connu, avec des ventes ayant atteint 4,4  milliards de dollars en  2018. 

En acquérant un tel monument de la bijouterie, LVMH, qui possède déjà Louis Vuitton et Christian Dior, et qui s’est offert la marque italienne Bulgari en  2011 pour 3,7 milliards d’euros, pourrait venir rivaliser avec Richemont. Mais le groupe suisse reste, pour l’instant du moins, le leader mondial de la joaillerie, grâce à deux de ses marques en particulier, Cartier, et Van Cleef & Arpels.

Plus grosse acquisition 

Pour ajouter le bijoutier new-yorkais à son portefeuille, LVMH serait prêt à racheter 100  % de son capital au prix de 120  dollars par action, précise le quotidien économique Wall Street Journal. C’est 30  % de plus que son prix observable à Wall Street début octobre, qui a d’ailleurs immédiatement raugmenté suite à l’annonce du géant français.

Avec l’acquisition de Tiffany, le groupe de Bernard Arnault signerait sont plus gros coup depuis sa création en  1987, une opération d’ailleurs tout à fait à sa portée. En effet, les ventes de LVMH ont atteint 46,7  milliards d’euros en  2018, pour une valorisation boursière dépassant les 193  milliards d’euros, et une trésorerie nette de 5,5  milliards d’euros.

Laisser un commentaire

À la une

Apple contre Bruxelles : un partout, balle au centre

Un camouflet pour Bruxelles. La Commission désavouée. Victoire judiciaire éclatante pour Apple.  Les médias ont choisi de traiter sous l’angle ...

Brèves

Washington prévoit 1,3 milliard de dollars de sanctions contre la France

Vendredi 10 juillet, l’administration Trump a dévoilé de nouvelles mesures de rétorsion visant des produits français représentant 1,3 milliard de ...