Bientôt des Ouigo Paris-Lyon de «  centre à centre  »

Bientôt des Ouigo Paris-Lyon de «  centre à centre  »

Après Bordeaux, Rennes, Strasbourg et Marseille, Lyon sera la cinquième grande ville de France à être reliée directement au cœur de la capitale grâce au Ouigo. La jonction se fera de Paris-Gare de Lyon à Lyon-Part-Dieu, à partir du 1er juin 2020.

Jusqu’à présent les deux villes étaient déjà reliées par des TGV à bas prix, mais pas de centre à centre. La liaison se faisait grâce à deux lignes, l’une reliant le centre de Paris à l’aéroport lyonnais (30  kilomètres du centre de Lyon), et l’autre joignant la gare de Part-Dieu et Marne-la-Vallée (à 45 km de Paris). 

Première ligne TGV 

La ligne Paris-Lyon, surnommée la «  mère  » des lignes TGV, est la première LGV à avoir vu le jour, il y a trente-huit ans, et c’est également la première en termes de fréquentation. Pour ne pas paralyser la gare de Lyon, dont les quais sont déjà bondés, la SNCF a donc décidé de limiter les Ouigo Paris-Lyon à trois allers-retours par jours, en évitant les heures de pointe.

Nouvelle concurrence

Par ce choix, la SNCF va encore accroître l’utilisation du TGV à bas prix, qui ne cesse de progresser. En effet, Ouigo devrait transporter plus de 18  millions de passagers cette année selon les prévisions de la SNCF, contre 12  millions en  2018, et représenter plus de 15  % du trafic général de la grande vitesse.

Mais outre le succès indéniable de Ouigo, c’est surtout l’arrivée d’entreprises ferroviaires concurrentes qui a poussé la SNCF à ouvrir cette nouvelle ligne à bas prix. Parmi ces concurrents figurent Trenitalia, une filiale de la Ferrovie dello Stato Italiane ( les chemins de fer nationaux italiens ), qui présentera dès 2020 des TGV de sa propre filiale, Thello. Et un autre concurrent important, la société nationale des chemins de fer espagnols, Renfe, fera lui rouler des trains à bas prix sur le circuit français, mais pas avant 2021.

Laisser un commentaire

Brèves

Le gouvernement va rehausser le barème kilométrique

Pour éviter la réaction en chaîne qu’avait causée le mouvement des « gilets jaunes » en 2018, le Premier ministre ...

Brèves

Microsoft rachète Activision Blizzard

Mardi 18 janvier, Microsoft a annoncé son attention de racheter le géant américain du jeu vidéo, Activision Blizzard, pour la ...