Google rachète Fitbit 

Google rachète Fitbit 

Vendredi 1er  novembre, Fitbit, la start-up spécialisée dans les objets connectés destinés au sport et la santé, a annoncé son rachat par Google pour la somme de 2,1  milliards de dollars (1,88  milliard d’euros).

«  Ressources  » et «  plateforme mondiale  »

La nouvelle n’a pas tardé à se faire sentir à Wall Street. Quelques heures seulement après l’annonce, l’action Fitbit a bondi de 16%, pour atteindre son plus haut niveau de l’année, à 7,26 dollars. Cela reste toutefois bien loin du niveau de son introduction en bourse en 2015, quand la société était valorisée plus de 10  milliards de dollars.

En effet, malgré un lancement prometteur, Fitbit est allé de déconvenue en déconvenue, allant jusqu’à réduire ses effectifs et ses dépenses il y a deux ans. Mais la «  licorne  » n’est pas morte. «  Grâce aux ressources de Google et à sa plateforme mondiale, Fitbit va pouvoir accélérer l’innovation dans le domaine des objets connectés, grandir plus rapidement et rendre les outils de santé encore plus accessibles à tous  », assure James Park, cofondateur et directeur général de Fitbit.

«  Wearable  »

Echange de bon procédé, car en contrepartie de ses ressources, Google s’offre une entrée pour le marché des «  wearables  », ces nouveaux objets (montre, bracelets, lunettes, …) connectés  et intelligents.

Mais le géant américain n’est pas totalement étranger au secteur, puisqu’il produit déjà ses propres téléphones et enceintes, toutefois ce rachat constitue un véritable saut en avant. Il pourra désormais rivaliser avec les leaders mondiaux du «  wearable  », comme Samsung, Apple, Huawei et Xiaomi.

«  Nous voyons une occasion d’investir davantage dans Wear OS et de lancer sur le marché des produits connectés  “wearable”  conçus par Google  », explique Rick Osterloh, vice-président de Google.

Le dirigeant se veut également rassurant quant aux données personnelles que Fitbit a acquises  : «  Les données de santé et de bien-être de Fitbit ne seront jamais utilisées pour les publicités Google. Et nous donnerons aux utilisateurs de Fitbit le choix de vérifier, déplacer ou supprimer leurs données  ».

Laisser un commentaire

Brèves

Les chaînes de télé ressemblent de plus en plus aux plateformes de streaming

Pour rivaliser avec les géants américains du streaming (Netflix, Prime Vidéo, Disney+, Apple TV), les chaînes de télé françaises (Arte, ...

Brèves

Les Français prêts à réduire leur consommation d’énergie 

En raison de la guerre du gaz entrainée par le conflit en Ukraine, les Français vont certainement devoir réduire leur ...