Possible fusion entre Xerox et Hewlett-Packard 

Possible fusion entre Xerox et Hewlett-Packard 

Mercredi 6 novembre, le Wall Street Journal a révélé que l’ancien fleuron des photocopieurs, l’américain Xerox, avait proposé de racheter le géant de la Silicon Valley HP pour la somme de 27 milliards d’euros. 

Prétendant sérieux

Xerox n’est autre que l’inventeur de l’imprimante et de la photocopieuse. Cette entreprise a révolutionné la vie dans les bureaux de l’après-guerre. A l’époque, sa part de marché avoisinait les 100  %, et on disait «  to Xerox  » au lieu de «  photocopier  ».

Dans les années 70, Xerox aurait même pu se reconvertir, et devenir le leader mondial du numérique. En effet, à l’époque, l’enseigne a implanté un extraordinaire laboratoire de recherche sur le campus de l’université de Stanford, où plusieurs découvertes majeures ont été faites, comme l’imprimante laser, les interfaces graphiques, la souris, ou encore le réseau local Ethernet. 

Hélas, Xerox n’a pas su exploiter ses découvertes, mais d’autres s’en sont chargés à sa place. En novembre  1979, Steve Jobs a trouvé dans ce laboratoire de quoi créer le premier Macintosh, tout comme Bill Gates, qui s’est servi de ces découvertes pour créer le Windows de Microsoft.

Même histoire, même déclin

Face au monopole de Xérox, les autorités anti-concurrence de Washington ont engagé dans les années 80 une longue action antitrust pour faire place à la concurrence. Les Japonais sont alors arrivés, privant Xérox de nombreuses parts de marchés. La dégringolade s’est ensuite poursuivie avec l’avènement d’internet et du numérique, qui ont limité l’utilisation du papier, phénomène qui s’est encore accentué ces dernières années avec les préoccupations écologiques. 

HP, qui a décidé de miser sur les imprimantes pour échapper à la concurrence sur les ordinateurs, s’est retrouvé victime de cette même «   malédiction de la fin du papier  ». Les deux concurrents ont donc toutes les raisons de vouloir se rapprocher, mais HP, tout de même trois fois plus gros que Xérox, hésite à se faire racheter. Le choix sera donné à ses actionnaires dans quelques mois. 

Laisser un commentaire

Brèves

Une navette autonome pour Carrefour 

Lundi 5 décembre, Carrefour a dévoilé sur le parvis de l’École polytechnique sa première « drive mobile », un camion ...

Brèves

Les ruptures de stock ne font que commencer

Suite à la guerre en Ukraine, les premières ruptures de stock sont apparues dans les rayons, et selon les professionnels ...