Bercy reste ferme concernant Huawei

Bercy reste ferme concernant Huawei

Mardi 17 décembre, à Paris, s’est tenue la soirée des vœux de la Fédération française des télécoms (FFT), au cours de laquelle les opérateurs télécom et le gouvernement sont revenus sur le problème Huawei.

Manque de clarté

Les opérateurs télécom, préoccupés par l’introduction prochaine de la 5G sur le territoire français, reprochent notamment au gouvernement de manquer de clarté quant au sort qu’il réserve aux équipements du géant chinois Huawei, leader mondial de la 5G.

«  Il est urgent pour les opérateurs de sortir rapidement de cette situation de flou, d’incertitudes, de non-dits, de rumeurs, sur le choix de nos équipementiers  », a rappelé Arthur Dreyfuss, président de la FFT.

Car même s’il est banni des réseaux télécoms aux Etats-Unis, où il est soupçonné d’espionnage au profit de Pékin, Huawei est très présent en France, où il détient 20  % du marché des équipements (antennes, routeurs…). «  Les choix que fera le gouvernement sur l’exploitation d’équipements 5G pourraient affecter puissamment les coûts de déploiements, mais également remettre à plat les réseaux 3G et 4G  », a prévenu monsieur Dreyfuss, appelant le gouvernement à «  surseoir au lancement de l’appel à candidature pour les fréquences 5G  » tant que la situation ne sera pas  «  clarifiée  ».

Échelonnement du paiement

«  Nous posons nos exigences comme un gouvernement responsable et qui sera garant de la sécurité des Français  », a répondu la secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher, aux opérateurs.

En effet, une loi renforçant le contrôle sur équipements 5G a été votée cet été, et les opérateurs devront systématiquement soumettre leurs demandes d’installation d’équipements à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information avant tout déploiement.

Cependant, tout n’est pas noir pour les opérateurs, l’Autorité de régulation des télécoms et des postes ayant obtenu du gouvernement que l’échelonnement du paiement des fréquences 5G se fasse sur quinze ans, et non sur quatre comme initialement prévu. 

Laisser un commentaire

Brèves

Les chaînes de télé ressemblent de plus en plus aux plateformes de streaming

Pour rivaliser avec les géants américains du streaming (Netflix, Prime Vidéo, Disney+, Apple TV), les chaînes de télé françaises (Arte, ...

Brèves

Les Français prêts à réduire leur consommation d’énergie 

En raison de la guerre du gaz entrainée par le conflit en Ukraine, les Français vont certainement devoir réduire leur ...