Bernard Arnault est la 1ère fortune du monde selon Forbes

Bernard Arnault est la 1ère fortune du monde selon Forbes

D’après le magazine Forbes, Bernard Arnault est la première fortune du monde en janvier 2020. Le président du groupe LVMH est passé en tête du classement, devant le président d’Amazon Jeff Bezos et le co-fondateur de Microsoft Bill Gates.

Chaque mois de mars, le magazine américain Forbes établit un classement. Le reste de l’année, il fait des points d’étape : en ce mois de janvier 2020, Bernard Arnault est passé devant Jeff Bezos, président d’Amazon. Avec pas moins de 117 milliards de dollars à son actif (soit près 105,5 milliards d’euros), le PDG du géant du luxe LVMH (regroupant pas moins de 70 maisons françaises telles que Dior, Louis Vuitton, Givenchy, Céline, Kenzo, Guerlain, Fendi…) est devenu ce mois-ci la plus grande fortune du monde.

Sa fortune est également constituée de participations dans d’autres sociétés (Hermès, Carrefour, etc.) et le calcul prend en compte les actions possédées par le dirigeant qui sont elles-mêmes soumises aux aléas boursiers. En novembre dernier, le milliardaire s’était illustré par le rachat du joaillier américain et marque iconique Tiffany pour 14,7 milliards d’euros. Le 15 janvier, il faisait l’acquisition du deuxième diamant brut de l’histoire (1758 carats).

1, 2 milliard d’euros d’impôt

Régulièrement questionné sur sa participation à l’effort fiscal, LVMH a déclaré avoir versé 1,2 milliard d’euros d’impôt en 2018 (les chiffres de 2019 n’étant pas encore dévoilés), ce qui en fait l’un des tout premiers contribuables français concernant l’impôt sur la société.

En 1978, Bernard Arnault démarre dans l’immobilier (l’entreprise Ferret-Savinel), puis rachète Christian Dior en 1984. Devenu le principal actionnaire de LVMH Moët Hennessy, l’homme d’affaires crée au fil du temps le premier groupe mondial du luxe. Marié et père de cinq enfants, il est nommé Grand Officier de la Légion d’Honneur et Commandeur des Arts et des Lettres.

 

 

Laisser un commentaire

À la une

Agriculture : le Maroc cultive l’avenir

Par Driss Debbagh, Avocat au barreau de Casablanca Conscient de sa situation géographique faisant de lui un pôle d’attractivité pouvant ...

À la une

« On reproche aux élites d’être déconnectées du terrain, mais jamais aux ONG d’être coupées des réalités »

Par Guillaume Aksil, Avocat au Barreau de Paris Vilipendés, et souvent lynchés dans les médias et les milieux militants, les ...