Trump signera bientôt un accord partiel avec Pékin

Trump signera bientôt un accord partiel avec Pékin

Mardi 31 décembre, le président américain Donald Trump a annoncé la signature prochaine, le 15 janvier à la Maison Blanche, de l’accord commercial partiel de phase 1 négocié avec Pékin depuis plusieurs mois.  

« Je signerai notre très grand accord commercial de phase 1 avec la Chine le 15 janvier», a tweeté Donald Trump. 

Concessions de part et d’autre

Même si des interrogations demeurent sur les concessions réellement faites par Pékin, Washington prétend que l’accord comprend, entre autres, des avancées en matière de transfert de technologies, un meilleur accès au marché chinois pour les entreprises américaines du secteur financier, et la promesse par Pékin d’acheter pour 200 milliards de dollars de produits américains sur une période de deux ans.

En échange de ces concessions, Washington a renoncé à imposer de nouveaux tarifs douaniers aux produits chinois importés, et a accepté de diminuer de moitié les taxes mises en place le 1er septembre sur 120 milliards de dollars d’importations chinoises. 

La priorité de Washington est désormais d’expurger le marché américain des produits contrefaits chinois. « Le flot (de contrefaçons) venu de Chine est terrifiant, rappelle Peter Navarro, principal conseiller commercial de Donald Trump. Cela ne nous coûte pas seulement des emplois mais on trompe également le consommateur ».

Nombreuses sources de tensions

Donald Trump a également indiqué qu’il se rendrait « à une date ultérieure » à Pékin, pour discuter de la phase 2 de l’accord. Cette annonce doit toutefois être considérée avec prudence, le président américain allant parfois un peu vite dans ses déclarations. 

Le président chinois, Xi Jinping, a d’ailleurs récemment rappelé que les positions américaines concernant Taïwan, Hong Kong, et le Xinjiang avaient « porté atteinte aux intérêts de la Chine, au détriment de la confiance mutuelle et de la coopération bilatérale ».

Laisser un commentaire

Brèves

Le métavers est sorti de l’oeuf trop tôt

L’euphorie ayant entourée le métavers depuis près d’un an commence à s’essouffler, et les investisseurs précoces font désormais preuve de ...

Brèves

Vers un durcissement des sanctions contre les squatteurs ?

C’est le député Rennaissance Guillaume Kasbarian, également président de la commission des affaires économiques, qui est à l’origine de cette ...