Les « achats de panique » ont commencé

Les « achats de panique » ont commencé

Alors que la consommation est généralement basse le dimanche, des records d’affluence dominicale ont été atteints ces deux dernières semaines. Inquiétés par le coronavirus, les Français se ruent dans les supermarchés pour faire des provisions. 

Grande consommation et e-commerce

Durant la dernière semaine de février, une hausse des ventes alimentaires de 6,2% en valeur et de 5,4% en volume a été enregistrée par rapport à l’an dernier, explique l’institut Nielsen, spécialiste dans la mesure et l’analyse des données de consommation. « Les produits de grande consommation ont connu l’une de leurs meilleures semaines des dernières années, précise l’institut.  Le samedi 29 février, avec 460 millions d’euros de chiffre d’affaires, est en progression de 7,8% par rapport à l’an passé, et le dimanche 1er mars a lui aussi battu des records de progression, avec un chiffre d’affaires en hausse de 21% ».

Et comme c’était à prévoir, le e-commerce sort grand gagnant de cette crise, avec une  hausse de 15,6 %. « Il dispose d’un contexte des plus favorables à l’heure ou de plus en plus de consommateurs veulent limiter la promiscuité dans les lieux publics, grandes villes en tête », explique l’institut Nielsen.

Différences selon les régions

Cette ruée sur les magasins n’est toutefois pas la même selon les régions. Ainsi, c’est en Île-de-France que les « achats de panique » sont les plus nombreux ( +15,5%), alors que dans certaines zones rurales la hausse est pratiquement imperceptible. 

« Ces écarts considérables d’un département à l’autre ne sont pas sans poser des difficultés logistiques ; les distributeurs doivent ainsi évaluer la possibilité de réallouer leurs marchandises, en transférant des produits vers les magasins des zones dévalisées par les consommateurs », note l’institut Nielsen.

Laisser un commentaire

Brèves

Leclerc résiste bien à la crise

Le groupe ne devrait pas avoir besoin de plans sociaux, et prévoit même de reverser des primes importantes à ses ...

Brèves

Effondrement du marché du cuir

La surconsommation de viande, associée à la baisse de la consommation de produits à base de cuir, a entraîné un ...