Les Français épargnent trop

Les Français épargnent trop

Vendredi 4 septembre, la Banque de France a publié une note dans laquelle elle explique que les ménages français ont épargné 85,6 milliards d’euros entre mars et fin juillet, un comportement qui inquiète le gouvernement. 

Poire pour la soif

En raison de l’incertitude liée à la crise économique et sanitaire, et des craintes concernant l’envol du chômage, la hausse des impôts, et l’échec des plans sociaux, de nombreux Français ont décidé de mettre de côté en prévision de ces jours sombres. 

Ainsi, alors que la moyenne de janvier 2017 à février 2020 était de 5,9 milliards d’euros épargnés par mois, les chiffres ont bondi avec le confinement, à 25,1 milliards d’euros en avril, avant de redescendre progressivement pour atteindre 15,8 milliards d’euros en juillet. 

«  La meilleure façon de se protéger aujourd’hui c’est de consommer  »

Mais cette épargne conséquente qui rassure tant les Français pourrait bien être leur perte, comme le répète le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, depuis des mois.

« Ce n’est pas d’épargne dont nous avons besoin aujourd’hui pour notre économie, mais d’investissement. L’épargne de précaution qui est en train d’être construite aujourd’hui ne va pas se débloquer du jour au lendemain. Il est probable que les consommateurs auront des comportements attentistes et qu’il faudra donc inciter la demande », prédisait-il déjà mi-avril.

Or, « si l’on veut que le plan de relance marche, il faut aussi que les Français consomment, a assené le ministre vendredi sur RMC. Les Français sont inquiets pour l’avenir et mettent donc de côté une épargne de précaution. Mais ce que je tiens à leur dire, c’est que la meilleure façon de se protéger aujourd’hui c’est de consommer dans l’économie française, de refaire démarrer notre économie ».

« On est le pays qui a le plus préservé le pouvoir d’achat. Les Français ont épargné et on espère maintenant qu’ils vont consommer », a complété la ministre du Travail, Élisabeth Borne, après monsieur Le Maire.

Laisser un commentaire

Brèves

Leclerc résiste bien à la crise

Le groupe ne devrait pas avoir besoin de plans sociaux, et prévoit même de reverser des primes importantes à ses ...

Brèves

Effondrement du marché du cuir

La surconsommation de viande, associée à la baisse de la consommation de produits à base de cuir, a entraîné un ...