Guinée : Alpha Condé fatigué, Cellou Dalein Diallo demande son départ

Guinée : Alpha Condé fatigué, Cellou Dalein Diallo demande son départ

Dans une interview accordée à France24 et RFI, Cellou Dalein Diallo, le principal opposant à Alpha Condé dans la course pour l’élection présidentielle du 18 octobre en Guinée, alerte sur l’état de santé du président sortant, et prévient qu’il appellera ses partisans à manifester si le processus électoral est irrégulier.

Le constat est implacable. Parlant d’un « bilan catastrophique » et d’une Constitution « violée », le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et principale figure de l’opposition Cellou Dalein Diallo dénonce la confiscation du pouvoir par le président sortant Alpha Condé qui brigue, à l’âge de 82 ans, un troisième mandat présidentiel. « Nous n’accepterons pas que le suffrage soit violé cette fois-ci ». Soucieux de surveiller de près le processus électoral du 18 octobre, Cellou Dalein Diallo prévient : « Si nous gagnons et qu’il se proclame vainqueur, on ne l’acceptera pas ». « Nous appellerons à manifester pour s’opposer au hold-up électoral ».

Alpha Condé : « Je ne prends pas Amnesty International au sérieux »

Au pouvoir depuis 2010, Alpha Condé a été réélu en 2015 et a fait adopter au printemps dernier une nouvelle Constitution lui permettant de remettre les compteurs à zéro, et de se présenter encore deux fois à l’élection présidentielle. Une manœuvre jugée frauduleuse et dénoncée comme telle par l’opposition qui parle de « coup d’État constitutionnel ».

La candidature d’Alpha Condé a entrainé un mouvement de contestation, ponctué par de nombreuses manifestations souvent réprimées dans la violence. Amnesty international parle d’au moins 50 morts depuis octobre 2019. « Je ne prends pas Amnesty International au sérieux. Ils font des enquêtes à charge, des rapports unilatéraux », a rétorqué Alpha Condé, dans une interview préoccupante.

Interviewé par France24 le 6 octobre, le président sortant est apparu particulièrement fatigué, ayant du mal à articuler, prononçant des phrases parfois laborieuses ( « ça passe comme une boite à la lettre »), et laissant les journalistes désemparés. Dans un entretien accordé à France24 et à RFI le 8 octobre, Cellou Dalein Diallo a réagi à cette interview en dénonçant « l‘obstination » d’Alpha Condé «à se maintenir au pouvoir».

Cellou Dalein Diallo : « Je respecte les personnes âgées mais il est fatigué et doit partir »

« Je respecte les personnes âgées mais il est fatigué et doit partir » estime le président de l’UFDG qui se défend de se livrer à des attaques personnelles. « Avec son âge, il n’a plus la capacité physique et intellectuelle d’exercer cette fonction exigeante de président de la République ». Prenant à parti les mêmes journalistes qui ont interviewé Alpha Condé deux jours plus tôt, Cellou Dalein Diallo évoque l’épuisement d’un président qui n’est plus en état de gouverner.

« Vous l’avez vu, il est fatigué. A 83 ans, il ne peut plus. La fonction présidentielle est trop exigeante. Aujourd’hui, il a choisi de faire sa campagne par visioconférence, parce qu’il n’a pas la capacité physique d’aller rencontrer les populations, de présenter son bilan, et de demander quelles sont leurs préoccupations. Donc je pense qu’il devrait accepter de partir dignement à la retraite et nous allons lui réserver tous les honneurs et toute la sécurité due à un ancien président ».

Cellou Dallein Diallo condamne par ailleurs l’utilisation dangereuse de la question identitaire faite par Alpha Condé qui n’hésite pas à jouer le jeu du clivage ethnique. « Si vous votez pour un candidat malinké qui n’est pas du RPG (son propre parti politique), c’est comme si vous votiez pour Cellou Dalein Diallo » avait déclaré Alpha Condé le 19 septembre au démarrage de sa campagne. « Alpha Condé a divisé la Guinée », résume Cellou Dalein Diallo.

« La Guinée va surprendre le monde au soir du 18 octobre » prévient l’ex-directrice de campagne d’Alpha Condé, passée à l’opposition. Rendez-vous est pris le soir du 18.

 

 

Laisser un commentaire

Business

Les avoirs de Moukhtar Abliazov et Ilyas Khrapunov gelés dans le monde entier

Le feuilleton judiciaire autour de Moukhtar Abliazov vient de connaitre un nouveau rebondissement : en cavale depuis plus d’une décennie, le ...

À la une

Dette Covid : qui va payer ?

Le monde d’après, ce sera celui d’avant en pire. Alors que la crise sanitaire semble toucher à sa fin, certains ...