La fermeture des remontées mécaniques pourrait profiter à certains

La fermeture des remontées mécaniques pourrait profiter à certains

Les fabricants de matériel de randonnée en montagne ont multiplié leurs ventes par dix par rapport à l’année dernière, et dans les stations, la plupart des loueurs n’ont déjà plus de matériel disponible pour les deux semaines de vacances de Noël. 

«  On n’a jamais eu autant de réservations  »

« Le week-end du 12-13 décembre, nous avions loué tout notre parc de location en skis de randonnée, se réjouit la gérante du magasin Mabboux sports, à Combloux (Haute-Savoie), Aurélia Isoux. Cela reste marginal car nous n’avons que 15 paires en stock, mais nous voyons plus de nouveaux randonneurs que d’habitude, et prévoyons de tout louer sans problème durant les deux semaines de vacances de Noël. »

Même les jeunes, d’ordinaire plus adeptes de la glisse, se mettent à la randonnée. « On a beaucoup d’appels ou de réservations en ligne, avec notamment des adolescents qui veulent s’y mettre, explique Jonty Keightley, responsable de la boutique Sanglard sports à Chamonix. Cela fait des années qu’on fait de la randonnée, mais on n’a jamais eu autant de réservations ». Le gérant, qui dispose de 70 paires de skis de randonnée louées entre 35 et 65 euros la journée, se frotte les mains. 

Euphorie passagère

Grâce à la randonnée, les professionnels du secteur espèrent sauver les meubles. « On ressent un très fort impact sur la demande de skis de randonnée depuis les annonces du gouvernement concernant la fermeture des remontées mécaniques, explique Antoine Malatray, directeur marketing de la marque de skis Ubac 89. On a beaucoup de monde qui s’équipe, et notamment un nouveau public de skieurs alpin qui veut se mettre à la rando. On espère qu’on va pouvoir limiter la casse grâce à cela. » 

Mais de nombreux professionnels préfèrent rester prudents. « Les débutants vont louer un jour, et quand ils vont voir que c’est assez cher et pas donné à tout le monde, vont-ils poursuivre  ?  » s’inquiète Emmanuel Romero, vendeur de matériel en Haute-Savoie. « Quand ils auront fait une heure et demie de montée pour 5 minutes de descente, ça va vite les agacer », prévoit-il.

Laisser un commentaire

Brèves

Nouvelle commande de Rafale par l’Égypte

Mardi 4 mai, Le Caire et Paris ont signé un deuxième contrat pour l’achat de 30 avions Rafale supplémentaire. Cette ...

À la une

Le juteux business des vaccins anti-Covid

Bien que des centaines de millions de vies reposent entre leurs mains, les vaccins anti-Covid n’échappent pas aux dynamiques du ...