Nouvelle commande de Rafale par l’Égypte

Nouvelle commande de Rafale par l’Égypte

Mardi 4 mai, Le Caire et Paris ont signé un deuxième contrat pour l’achat de 30 avions Rafale supplémentaire. Cette nouvelle acquisition portera à 54 le nombre d’avions livrés par Dassault Aviation à l’armée égyptienne. 

Seconde flotte de Rafale

« Je me félicite du nouveau succès à l’exportation du Rafale en Égypte. Cette décision renforce encore le partenariat stratégique et militaire entre la France et l’Égypte et constitue un nouveau succès à l’exportation pour la France et son industrie de défense », s’est réjoui la ministre des Armées, Florence Parly. 

« Cette nouvelle commande vient compléter la première acquisition de 24 Rafale signée en 2015 et portera alors à 54 le nombre de Rafale aux couleurs égyptiennes, faisant ainsi de l’armée de l’Air égyptienne la seconde au monde après l’armée de l’Air et de l’Espace française, à opérer une telle flotte de Rafale  », abonde le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier. Cette commande est la « preuve du lien indéfectible qui unit l’Égypte à Dassault Aviation depuis près de 50 ans  », rappelle-t-il.

Succès à l’international

« Ce contrat illustre le caractère stratégique du partenariat que la France entretient avec l’Égypte, alors que nos deux pays sont engagés résolument dans la lutte contre le terrorisme et œuvrent à la stabilité dans leur environnement régional. Il traduit la confiance renouvelée de notre partenaire dans l’avion français », insiste Florence Parly. 

Et avec près de 150 exemplaires vendus à l’étranger, à quatre pays différents – Égypte (54), Qatar (36), Inde (36) et Grèce (18) – son succès est maintenant indéniable. « Par sa polyvalence et son potentiel d’évolution, le Rafale, avion de combat français multirôle en service opérationnel dans nos forces, et qui a démontré ses capacités au combat, répond au mieux aux besoins actuels et futurs du marché international  », conclut la ministre des Armées. 

Laisser un commentaire

Brèves

Les terrasses éphémères parisiennes vont devenir payantes

Les terrasses éphémères, étendues sur les trottoirs et les places de parking pour compenser le manque d’espace à l’intérieur, jusque ...

À la une

Le juteux business des vaccins anti-Covid

Bien que des centaines de millions de vies reposent entre leurs mains, les vaccins anti-Covid n’échappent pas aux dynamiques du ...