Ouverture des discothèques le 9 juillet

Ouverture des discothèques le 9 juillet

A l’issue d’une réunion à l’Élysée lundi matin, le gouvernement a annoncé que les discothèques rouvriront le 9 juillet prochain. Le port du masque ne sera pas obligatoire. 

Discussion quant au protocole sanitaire

Le projet de protocole sanitaire proposé il y a deux semaines par les syndicats du monde de la nuit, qui suggérait le masque obligatoire, un passe sanitaire et une importante aération des lieux, a été jugé trop restrictif par le patron du Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL), Patrick Malvaës. «C’est difficile de s’imaginer que les jeunes vont passer tout leur été avec un coton-tige dans le nez», insiste-t-il, où qu’ils portent leur masque sur la piste de danse.

« En juillet les discothèques sont amenées à rouvrir, avec des conditions spécifiques», a donc fait savoir le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran. «Est-ce que cela passe par un passe sanitaire exceptionnel c’est-à-dire qu’on l’exigerait pour moins de 1000 personnes, c’est une possibilité et je pense que c’est assez logique de le faire-? Est-ce qu’il y a des systèmes d’aération requis, c’est tout ça qu’on est en train de peaufiner».

Pass sanitaire mais pas de masque 

L’accès aux boites de nuit sera réservé « à ceux qui pourront produire un pass sanitaire », explique Alain Griset, Ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises. 

L’affluence sera de 100% en extérieur, et sera limitée à 75% en intérieur, et le port du masque « ne sera pas obligatoire » dans l’établissement, a ajouté le ministre, précisant que l’État soutiendrait le secteur «tant que les mesures de contrainte» seront en place.

Laisser un commentaire

Brèves

Le métavers est sorti de l’oeuf trop tôt

L’euphorie ayant entourée le métavers depuis près d’un an commence à s’essouffler, et les investisseurs précoces font désormais preuve de ...

Brèves

Vers un durcissement des sanctions contre les squatteurs ?

C’est le député Rennaissance Guillaume Kasbarian, également président de la commission des affaires économiques, qui est à l’origine de cette ...