Le chèque de plus en plus boudé par les Français 

Le chèque de plus en plus boudé par les Français 

Selon un rapport de la Banque de France, l’utilisation du chèque a chuté de 25% en un an en raison de l’épidémie de coronavirus. Son utilisation ne représente plus que 5% des transactions, contre 55% pour la carte bancaire, 18% pour le virement, et 18% pour le prélèvement. 

Conséquence de la pandémie

«En vingt ans, le volume de chèques émis a été divisé par trois pour atteindre 1,2 milliard de transactions en 2020», précise le rapport. Et « en 2020, les transactions par chèque ont chuté de 26% en nombre et de 25% en valeur».

Causes de cette baisse, d’après la Banque de France, les changements d’habitude des français dus à la pandémie, en atteste l’essor du e-commerce. Et tous ces moyens de paiement sans contact physique délaissés pendant la crise (sans-contact, internet) ne devraient pas faire de retour fracassant. «Les premières statistiques disponibles sur 2021 ne témoignent d’aucun retour des flux sur les tendances antérieures à la pandémie», révèle la Banque de France.

Quelques partisans tout de même

Mais malgré cette baisse, le chèque ne semble pas avoir dit son dernier mot, et dispose encore de nombreux partisans. «Avec 614 milliards d’euros échangés en 2020, il reste le troisième moyen de paiement scriptural en montant, derrière le virement et le prélèvement, toujours devant les paiements par carte», rappelle le rapport.

Le chéquier est également très prisé des entreprises, qui l’utilisent pour faciliter leur comptabilité. «Les délais et les oublis d’encaissement par les bénéficiaires peuvent également apporter un gain de trésorerie aux entreprises qui en émettent», explique la Banque de France, qui estime qu’en « l’état actuel des choses et à défaut de nouvelles mesures, il est donc attendu que le chèque reste présent dans le paysage des moyens de paiement d’ici 2030».

Laisser un commentaire

Brèves

Les dangers des produits «aphrodisiaques» 

Mardi 27 juillet, la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a ...

Brèves

Pass sanitaire : la SNCF opte pour le contrôle aléatoire

Jeudi 22 juillet, le PDG de la SNCF voyageurs, Christophe Fanichet, a déclaré que la SCNF allait miser sur un ...