Six Rafale de plus pour Athènes

Six Rafale de plus pour Athènes

Dimanche 12 septembre, le gouvernement grec a annoncé vouloir acquérir six Rafale neufs auprès de Dassault Aviation. Cette commande fait suite à celle passée il y a un an pour dix-huit Rafale (dont 12 d’occasion et 6 neufs).

Premier avion livré en juillet

Par cette nouvelle commande, l’armée de l’air grecque (ou HAF, pour Hellenic Air Force) exprime sa satisfaction à l’égard de l’avion français. En effet, l’annonce du gouvernement grec d’acquérir 6 avions supplémentaires intervient moins d’un mois après que le premier Rafale (d’occasion) ait été livré par Paris à Athènes. Et la satisfaction hellénique est d’autant plus évidente que le Rafale était en concurrence, comme c’est le cas dans de nombreux pays, avec le F35 américain, selon  l’hebdomadaire grec ProtoThema.

«  Sur la base du prix pour l’achat des 12 Rafale d’occasion et des 6 autres neufs, on estime que la décision d’acquérir six appareils français supplémentaires coûtera à l’État environ 800 millions d’euros  », précise ProtoThema.

« Autonomie européenne »

« J’ai annoncé l’achat de 18 Rafale. Il y en aura bientôt 24, a déclaré le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, à l’occasion du Salon international de Thessalonique. Le premier d’entre eux volera dans le ciel grec avant la fin de l’année ». Avec cette nouvelle commande la Grèce, premier pays de l’OTAN (autre que la France) à se doter du Rafale, disposera d’un escadron complet sur la base aérienne de Tanagra, au nord d’Athènes.

«  Excellente nouvelle : la Grèce vient d’annoncer son intention d’acquérir 6 Rafale supplémentaires. Ensemble, nous avançons pour construire une véritable autonomie européenne  », s’est de son côté réjouie la ministre des Armées, Florence Parly.

Laisser un commentaire

Brèves

Le métavers est sorti de l’oeuf trop tôt

L’euphorie ayant entourée le métavers depuis près d’un an commence à s’essouffler, et les investisseurs précoces font désormais preuve de ...

Brèves

Vers un durcissement des sanctions contre les squatteurs ?

C’est le député Rennaissance Guillaume Kasbarian, également président de la commission des affaires économiques, qui est à l’origine de cette ...