Dernière ligne droite pour Valneva

Dernière ligne droite pour Valneva

Lundi 18 octobre, la société franco-autrichienne Valneva, basée à Saint-Herblain (44), a annoncé avoir obtenu des résultats « initiaux positifs » suite aux essais de phase 3 (essais à grande échelle sur des milliers de volontaires) de son vaccin contre la Covid-19.

Essais au Royaume-Uni

4 012 volontaires âgés d’au moins 18 ans et réparties sur 26 sites de Grande-Bretagne ont décidé de participer à cette troisième phase d’essais. Une dose du vaccin de Valneva leur a été inoculée, et les résultats ont été comparés à ceux obtenus avec l’AstraZeneca. « Une supériorité face au vaccin AZD1222 (AstraZeneca) » a été démontrée, assure Valneva dans son communiqué.

Les deux critères d’évaluation principaux, la protection contre l’infection et l’absence d’effets secondaires, ont donc été rassemblés. « L’absence totale de cas sévères suggère que les deux vaccins utilisés dans l’étude pourraient prévenir les cas sévères de COVID-19 causés par les variants en circulation », précise le communiqué. Et pour ce qui est de sa dangerosité, le vaccin a été « généralement bien toléré », puisque son « profil de tolérance s’est révélé plus favorable, de façon statistiquement significative, en comparaison avec l’autre vaccin (AstraZeneca) utilisé dans l’essai ». 

« Impressionnants et extrêmement encourageants »

Selon Adam Finn, investigateur principal de l’essai et professeur en pédiatrie à l’Université de Bristol, Valneva a adopté « une approche beaucoup plus traditionnelle de fabrication de vaccins que les vaccins qui ont été déployés jusqu’à présent au Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis, et ces résultats suggèrent que ce candidat vaccin est en bonne voie pour jouer un rôle important dans la lutte contre la pandémie ». Ces résultats sont « impressionnants et extrêmement encourageants », insiste le chercheur. 

Côté français, le gouvernement suit également de très près les progrès de Valneva. « On a la volonté de continuer » les discussions avec eux, explique un porte-parole du ministère de l’Économie,  notamment pour « diversifier » notre couverture vaccinale.

Laisser un commentaire

Brèves

Les chaînes de télé ressemblent de plus en plus aux plateformes de streaming

Pour rivaliser avec les géants américains du streaming (Netflix, Prime Vidéo, Disney+, Apple TV), les chaînes de télé françaises (Arte, ...

Brèves

Les Français prêts à réduire leur consommation d’énergie 

En raison de la guerre du gaz entrainée par le conflit en Ukraine, les Français vont certainement devoir réduire leur ...