« Black Friday » : des initiatives pour un vendredi noir plus vert(ueux)

« Black Friday » : des initiatives pour un vendredi noir plus vert(ueux)

Afin de réduire la surconsommation, désastreuse pour la planète en termes d’émissions carbonées, plusieurs entreprises et collectifs profitent des journées « Black Friday » pour mettre en avant, par exemple, des appareils reconditionnés, ou faire appel au don.

C’est l’un des marronniers préférés des journalistes, qui, d’un air souvent étonné — voire désapprobateur —, se délectent au moment d’évoquer le sujet, chaque année : le « Black Friday » approche à grands pas, et comme tous les ans, les vidéos montrant des mouvements de foules ahurissants dans les magasins ne manqueront pas de faire le tour des Internets. 

iPhone de seconde main

Si la pratique commerciale, venue tout droit des Etats-Unis, qui consiste à proposer des prix ultra attractifs pour écouler ses stocks, est de plus en plus décriée — elle entraîne une surconsommation difficilement conciliable avec les enjeux de décarbonation de l’économie mondiale —, elle n’en demeure pas moins très intéressante, pour les ménages souhaitant réaliser des économies. Ceci d’autant plus à l’approche de Noël.

Heureusement — pour le porte-monnaie des consommateurs comme pour la planète —, de nombreuses initiatives pour un « Black Friday » plus « green » voient le jour. Notamment dans un domaine à l’empreinte environnementale particulièrement importante : celui du numérique. On le sait, un bon moyen de rester connecté tout en limitant la surconsommation réside dans l’acquisition d’un appareil reconditionné. Et c’est précisément ce que proposent les Hubside.Store.

Du 22 novembre au 15 janvier 2022, l’enseigne affiche ainsi des tarifs préférentiels et d’autres « bons plans » sur tout un tas d’appareils numériques. Comme, par exemple, un iPhone 8 64 Go, certifié en bon état et reconditionné en France, proposé à… 1 euro, moyennant la reprise d’un iPhone 7 en parfait état et la souscription à une garantie. Il faudra débourser un peu plus pour espérer obtenir, pourquoi pas sous le sapin dans un mois, un iPhone X de 64 Go (9 euros), voire un iPhone 12 Pro de 128 Go (99 euros). 

Et il n’est pas impossible que le matériel reconditionné ait la cote, cette année à Noël — mettant fin à l’idée reçue qu’un cadeau se doit d’être neuf — : selon un récent sondage Ipsos, un Français sur deux est prêt à offrir un appareil de seconde main à un proche (contre 18 % l’an dernier !).

Collants recyclés

Seraient-ils d’accord pour offrir des vêtements, voire des sous-vêtements recyclés ? De nombreuses marques, dans le secteur de la mode, profitent du « Black Friday » pour prendre le contre-pied de cette opération commerciale, et organiser des journées de dons aux associations, de recyclage et autres collectes, afin de sensibiliser les consommateurs à la mode responsable. Atelier Unes, le spécialiste des collants recyclés et consignés, a par exemple lancé, le 16 novembre dernier, sa « Grande Collecte », afin de braquer les projecteurs sur le recyclage — les collants font partie des articles de mode les plus polluants.

Même réflexion dans le monde de la restauration, avec La Vie Claire, une start-up qui met en avant le don tout en appelant à limiter la surconsommation, et participe à un programme de formation, à destination d’apprentis restaurateurs, en cuisine éco-responsable, locale et de saison. L’idée ? Aider ces derniers à remettre le pied à l’étrier et gagner en confiance, grâce à un projet d’entreprise ou d’emploi dans la restauration. Quelle meilleure manière de passer un « Black Friday » qu’en aidant son prochain ? 

En achetant français, à la limite ? Pourquoi pas — histoire, tout de même, de participer à cette journée, mais de manière un peu plus raisonnable. C’est le parti pris du collectif Bleu Blanc Rouge Friday, qui organisait du 19 au 28 novembre la deuxième édition de son événement destiné à inciter les Français à acheter local. Ou comment ménager le porte-monnaie des consommateurs tout en relançant la machine économique du pays…

En fin de compte, et loin des idées reçues, il existe de nombreux moyens de contourner le « Black Friday » et la surconsommation, afin de préserver ses économies et la planète. 

Laisser un commentaire

À la une

Samsung, Ford, General Motors… La course aux semi-conducteurs s’intensifie

Face à la pénurie mondiale de puces électroniques, Samsung vient d’investir près de 17 milliards de dollars dans la construction ...

À la une

Génération climat : l’intégration des enjeux environnementaux, bien plus qu’une option pour les étudiants

Ces dernières années ont prouvé la force mobilisatrice d’une génération, décrite à tort comme indolente et gâtée. Pourtant, la génération ...