« Global gateway », les nouvelles routes de la soie européennes

« Global gateway », les nouvelles routes de la soie européennes

Mercredi 1 décembre, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté le nouveau plan d’investissement de Bruxelles intitulé « Global gateway  », qui prévoit 300 milliards euros d’investissement dans des infrastructures reliant l’Europe au reste du monde. 

Plus juste que la Chine … 

Contrairement au projet des « Nouvelles Routes de la soie » développé par Pékin depuis 2013, qui profite de l’endettement des pays en développement pour construire ou acheter ses infrastructures (ex  : port du Pirée, en Grèce), l’Union européenne assure qu’elle développera un réseau à son image. 

« Global gateway » sera composé de « projets qui soient mis en œuvre avec un haut niveau de transparence, de bonne gouvernance et de qualité », insiste Ursula von der Leyen.

… pour contrer la Chine

L’annonce de la Commission apparaît clairement comme une réponse à Pékin, qui a déjà investi plus de 140 milliards d’euros sur tous les continents depuis 2013. L’Europe veut donc prendre les devants, en construisant un réseau lui appartenant de A à Z, pour ne plus dépendre des Chinois. 

« Cela n’a pas de sens que l’Europe construise une route parfaite entre une mine de cuivre sous propriété chinoise et un port également sous propriété chinoise. Nous devons nous montrer intelligents », expliquait en effet la présidente de la Commission en septembre dernier, lors de son discours sur l’état de l’Union.

Gage de souveraineté européenne

Pour l’eurodéputé LaREM Bernard Guetta, Global gateway est « un nouveau signe de la détermination nouvelle de l’UE à s’imposer comme un acteur économique, politique … un jour militaire, de la scène internationale ». Ce « Portail monde » sera le fer-de-lance d’Emmanuel Macron pour mener à bien son projet continental d’accroissement de la souveraineté européenne.

Laisser un commentaire

Brèves

Le gouvernement va rehausser le barème kilométrique

Pour éviter la réaction en chaîne qu’avait causée le mouvement des « gilets jaunes » en 2018, le Premier ministre ...

Brèves

Microsoft rachète Activision Blizzard

Mardi 18 janvier, Microsoft a annoncé son attention de racheter le géant américain du jeu vidéo, Activision Blizzard, pour la ...