De nouveaux trains de nuit d’ici 2030

De nouveaux trains de nuit d’ici 2030

Dimanche 12 décembre, le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a fait part de son souhait de mettre en place une dizaine de nouvelles lignes de nuit, reliant des villes françaises mais également des métropoles européennes. 

«  Plus de trains de nuit européens  »

« Je souhaite que nous ayons une dizaine de lignes nationales de train de nuit à l’horizon 2030 », a déclaré le ministre, précisant que « les choix d’exploitation restent à faire ».

« Je veux (aussi) qu’il y ait plus de trains de nuit européens. Pour en créer de nouveaux, je travaille au lancement début 2022 d’un appel à manifestation d’intérêt. Mon ambition, c’est que des trains de nuit relient Paris aux capitales européennes : Madrid, Rome, Copenhague, peut-être même Stockholm, explique monsieur Djebbari. Nous avons également un projet de ligne qui relierait Strasbourg et Luxembourg à Barcelone, en passant par Metz, Nancy, Montpellier et Perpignan».

800 millions d’euros d’investissement

Toutefois, « les voyageurs veulent des trains de nuit confortables, et c’est normal. Les voitures-lits feront donc leur retour, en complément des voitures-couchettes et des places assises », rappelle le ministre, précisant : « Je compte faire en sorte qu’un nouveau matériel roulant soit développé » et « livré entre 2025 et 2030 », pour un investissement d’« au moins 800 millions d’euros ».

« Pour le financer, la meilleure option est que l’Etat fasse appel à une ou plusieurs sociétés de location, qui assureront la commande et la gestion des matériels roulants, explique-t-il. Les procédures pourraient être lancées début 2022, pour de nouvelles lignes de nuit à partir de 2026 ».

Laisser un commentaire

Brèves

Le gouvernement va rehausser le barème kilométrique

Pour éviter la réaction en chaîne qu’avait causée le mouvement des « gilets jaunes » en 2018, le Premier ministre ...

Brèves

Microsoft rachète Activision Blizzard

Mardi 18 janvier, Microsoft a annoncé son attention de racheter le géant américain du jeu vidéo, Activision Blizzard, pour la ...