Bientôt des éclairages publics connectés

Bientôt des éclairages publics connectés

Epron, une petite commune du Calvados, a décidé d’innover dans le domaine de l’éclairage public, en donnant le contrôle des lampadaires aux habitants via leur téléphone portable. Le système devrait être opérationnel à partir de février.

« J’allume ma rue  »

Grâce à l’application mobile « J’allume ma rue », les habitants pourront allumer et éteindre l’éclairage public entre minuit et 6h du matin. « Son fonctionnement est très simple, explique le maire d’Epron, Franck Guéguéniat. L’appli vous attribue un numéro d’identification géolocalisé qui vous permet d’éclairer la rue où vous vous trouvez ». 

« Ce sont des armoires électriques qui contrôlent le réseau d’éclairage de la commune. En tout il y en a dix, mais seulement trois seront utilisées pour l’expérimentation, précise Wilfried Kopec, responsable au sein du SDEC (service public de l’énergie dans le Calvados). Quand un passant activera l’éclairage d’une rue, il allumera également tous les lampadaires controlés par l’armoire électrique en question. Entre 20 et 40 lampadaires, à peu près, qui seront allumés entre 2 et 4 minutes  ».

Nombreux avantages

Selon Wilfried Kopec, ce système devrait coûter approximativement 1700 euros par armoires, mais devrait en retour permettre « environ 35% d’économies liées à la coupure  »; et Franck Guéguéniat parle lui de 6000 à 10.000 euros d’économies par an. De plus, d’après monsieur Kopec, le dispositif sera également préférable pour la faune. « Des lampadaires allumés toute la nuit, c’est nocif pour les animaux, les oiseaux…  », assure-t-il. 

Concernant l’utilisation de l’app, Franck Guéguéniat n’est pas particulièrement inquiet pour les catégories de personnes d’ordinaire peu à l’aise avec la technologie. « Même les personnes un peu plus âgées sont très connectées, quant aux enfants, c’est rare qu’ils soient tout seuls dans la rue entre minuit et 6 heures du matin », assure-t-il. 

Laisser un commentaire

Brèves

Le gouvernement va rehausser le barème kilométrique

Pour éviter la réaction en chaîne qu’avait causée le mouvement des « gilets jaunes » en 2018, le Premier ministre ...

Brèves

Microsoft rachète Activision Blizzard

Mardi 18 janvier, Microsoft a annoncé son attention de racheter le géant américain du jeu vidéo, Activision Blizzard, pour la ...