Certaines entreprises françaises redoutent les sanctions contre la Russie

Certaines entreprises françaises redoutent les sanctions contre la Russie

Suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie engagée jeudi 24 février, des sanctions occidentales sont à prévoir contre Moscou. Mais les entreprises russes ne seront sûrement pas les seules à pâtir de ces mesures, de nombreux groupes français étant présents en Russie.

160 000 à 200 000 salariés

Plus qu’un simple partenaire commercial, « la France serait le premier employeur étranger en Russie avec plus de 200.000 salariés », estime le ministère de l’Économie et des Finances. De plus, « 700 filiales françaises sont implantées en Russie dans des domaines variés, dont 35 entreprises du CAC 40 », ajoute Bercy.

Le Trésor public parle lui de « 160 000 » salariés, précisant que « les entreprises françaises sont particulièrement bien implantées dans l’agroalimentaire, la finance, la distribution, l’énergie, l’automobile, la construction / services urbains, les transports, l’aéronautique-spatial et la pharmacie ».

Renault, Société Générale, EDF, … 

Avec un recul de 8,28% à la bourse de Paris jeudi matin, Renault semble être l’entreprise française la plus impactée par l’invasion de l’Ukraine. « Il y a des cellules de crise formées en interne pour regarder de très près la situation », et « toutes les directions sont sur le pont, même si sur place, tout fonctionne comme d’habitude », a fait savoir le groupe dans un communiqué. 

De son côté, la Société Générale emploie 12 000 salariés et génère plus de 600 millions de chiffre d’affaires en Russie via sa filiale Rosbank, toutefois son activité « est principalement locale et nous sommes confiants, mais la situation est mouvante et nos équipes l’analysent de près », rassure la compagnie.

L’électricien français EDF, relativement bien implanté en Russie, semble lui confiant, voire détaché de la situation. Moscou « n’est pas un partenaire important sur le plan économique », a simplement déclaré le PDG du groupe, Jean-Bernard Lévy.

Laisser un commentaire

Brèves

Monoprix se lance dans la location de biens

Grâce à son nouveau service baptisé « Je m’appelle reviens », Monoprix permet désormais à ses clients de louer des ...

Brèves

Les chaînes de télé ressemblent de plus en plus aux plateformes de streaming

Pour rivaliser avec les géants américains du streaming (Netflix, Prime Vidéo, Disney+, Apple TV), les chaînes de télé françaises (Arte, ...