L’Allemagne va acquérir des F-35

L’Allemagne va acquérir des F-35

Pour continuer à disposer de l’arme nucléaire tactique B-61 américaine, dans le cadre du volet nucléaire de l’Otan,  l’Allemagne va se doter de 35 chasseur-bombardier furtifs F-35A de l’avionneur américain Lockheed-Martin. Selon Berlin cet achat ne remettrait pas en cause la conception du SCAF, l’avion de combat franco-allemand de 6e génération, qui ne devrait pas être opérationnel avant 2035.

« Partage nucléaire de l’OTAN »

« Les inquiétudes antérieures du gouvernement fédéral selon lesquelles l’achat du F-35 pourrait contrecarrer les projets conjoints avec la France de construire un ‘avion de combat du futur’ européen sont désormais passées au second plan et semblent largement invalidées du point de vue de Berlin », explique la DPA (Deutsche Presse-Agentur).

« L’Allemagne a besoin de remplacer urgemment ses Tornado pour mettre en œuvre la dissuasion dans le cadre du partage nucléaire de l’OTAN. Des rumeurs persistantes font état de la préférence de la Luftwaffe pour le F-35 qui, s’il était acquis, supprimerait le besoin allemand d’un nouveau chasseur à horizon 2040», abondent les députés français Patricia Mirallès et Jean-Louis Thiériot.

Risque pour l’Europe de la défense

« À court terme, il conviendra déjà de scruter la décision que prendront les autorités allemandes s’agissant du renouvellement des Panavia Tornado. Si le F-35 est retenu, la coopération franco-allemande en la matière ne pourrait se révéler qu’un vœu pieux. Il s’agit là d’un point essentiel dans la mesure où, à terme, une telle désillusion pourrait sonner le glas des capacités techniques et industrielles européennes sur ce segment de l’industrie de défense, et ainsi remettre en cause notre autonomie stratégique », estime le député Jean-Jacques Bridey, rapporteur du projet de loi relatif à la programmation militaire 2019-25. Cette acquisition « pourrait affaiblir l’industrie européenne de la défense et la rendre de plus en plus tributaire de la technologie américaine », prévient le parlementaire.

« Pour remplacer leurs Tornado, les forces allemandes ont besoin d’un avion de cinquième génération, difficile à détecter par les radars ennemis et capable de frapper des cibles à grande distance. Il s’agit vraiment de se donner une capacité de dissuasion. Parce que si vous avez la capacité d’envoyer un avion dans l’espace aérien d’un autre pays sans qu’il se fasse détecter, alors c’est un moyen de dissuasion incroyable », lui aurait rétorqué le général Karl Müllner, chef d’état-major de la Luftwaffe.

Laisser un commentaire

Brèves

Les chaînes de télé ressemblent de plus en plus aux plateformes de streaming

Pour rivaliser avec les géants américains du streaming (Netflix, Prime Vidéo, Disney+, Apple TV), les chaînes de télé françaises (Arte, ...

Brèves

Les Français prêts à réduire leur consommation d’énergie 

En raison de la guerre du gaz entrainée par le conflit en Ukraine, les Français vont certainement devoir réduire leur ...