Des employeurs libèrent leurs salariés pompiers volontaires 

Des employeurs libèrent leurs salariés pompiers volontaires 

Lors d’un déplacement mercredi dans l’Aveyron, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a appelé les entreprises et les collectivités à octroyer des congés spéciaux aux pompiers volontaires qu’ils emploient, afin que ceux-ci puissent prêter main-forte aux pompiers qui tentent de contenir les incendies. Plusieurs élus et industriels ont répondu à l’appel. 

«Message civique extrêmement important»

« Je lance un appel solennel aux employeurs pour qu’ils libèrent leurs salariés qui sont des sapeurs-pompiers volontaires, pour qu’ils puissent rejoindre leurs collègues sapeurs pompiers, partout sur le territoire national », a déclaré le ministre mercredi, précisant qu’il s’agissait d’« un message civique extrêmement important ».

Outre ces renforts volontaires, le ministre a également expliqué avoir demandé l’aide de nos voisins européens. « Les Suédois nous prêtent à partir de (jeudi) des avions, les Italiens sans doute dans les prochaines heures. Ce mécanisme européen nous permet en tout cas dans les prochaines heures de pouvoir concentrer d’autres moyens aériens », prévoyait le ministre.

Carrefour premier à répondre

« Carrefour est fier de compter dans ses rangs des pompiers volontaires. Nous demandons à chaque directeur de magasin et entrepôt de libérer de leurs obligations professionnelles nos collègues qui peuvent partir en renfort. Immense respect et soutien à tous les combattants du feu », a tweeté mercredi le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard. 

« Dans l’hypermarché de Brive-la-Gaillarde, deux de nos salariés sapeurs pompiers ont décidé de se mobiliser: une conseillère de vente, qui part aujourd’hui jusqu’à dimanche, et un employé du drive qui partira la semaine prochaine », a ensuite fait savoir le groupe vendredi à l’AFP.

Concrètement, Carrefour prévoit dix jours ouvrés conventionnés par an durant lesquels les salariés pompiers volontaires peuvent se libérer en cas d’urgence. Il s’agit donc ici de déplafonner ces jours  compte tenu de la situation « exceptionnelle ». 

D’autres suivent

« En plus des quinze jours d’autorisation d’absence dédiés à leur engagement, des jours supplémentaires seront accordés » aux 135 salariés pompiers volontaires d’Orange, a tweeté le DRH du groupe, Gervais Pellissier. Ceux-ci sont répartis « un peu partout en France », mais principalement « dans les zones rurales que dans les zones urbaines ».

« Face à la gravité des incendies et à leur intensité exceptionnelle », nous avons « pris la décision de libérer l’ensemble des sapeurs-pompiers volontaires d’EDF et d’Enedis, non-indispensables à la production et à la continuité de la fourniture d’électricité », a pour sa part fait savoir l’énergéticien dans un communiqué.

De son côté GRDF, qui avait déjà octroyé 5 jours supplémentaires à ses 140 employés pompiers volontaires en juillet, est allé encore plus loin. « À la demande du ministre Gérald Darmanin, au mois d’août, GRDF autorise les salariés à être libérés, avoir l’accord managérial et sans limite », a déclaré le groupe vendredi.

Enfin, en ce qui concerne les collectivités, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, a « immédiatement » répondu à l’appel Gerald Darmanin. « Dès jeudi, les agents des services et des lycées qui sont pompiers volontaires, seront mis à la disposition de leurs casernes », a-t-il tweeté.

Laisser un commentaire

Brèves

Les exportations d’armement français ont doublé en 2021

Grâce notamment à plusieurs contrats Rafale, les prises de commande ont plus que doublé cette année, pour atteindre 11,7 milliards ...

Brèves

Les 10 start-up les plus attractives, selon LinkedIn

Le leader des réseaux sociaux professionnels en ligne vient de publier son classement des start-up les plus attractives en France. ...