Les déboires d’Ariane 6 clouent l’Europe au sol

Les déboires d’Ariane 6 clouent l’Europe au sol

ArianeGroup vient d’annoncer que la première fusée Ariane 6 ne décollerait pas avant fin 2023, au grand dam de ses clients européens, qui pourraient se tourner vers des acteurs privés comme SpaceX. 

Trois ans de retard

Mercredi 19 octobre, le directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), Josef Aschbacher, a annoncé que la première fusée Ariane 6 ne décollerait pas avant fin 2023, cumulant trois ans de retard sur son calendrier initial.

« Nous devons tout tester afin de dérisquer tous les équipements et systèmes, non seulement pour préparer le vol inaugural mais aussi assurer la fiabilité des vols suivants ainsi que la montée en cadence rapide de la production », s’est justifié André Hubert Roussel, président exécutif d’Ariane Group.

« Il est crucial que le nouveau lanceur soit fiable et capable d’évoluer pour s’adapter aux besoins futurs du marché. Oui, nous subissons un revers mais ce n’est pas une catastrophe, car Ariane 6 s’inscrit dans le long terme », nuance toutefois un proche de l’ESA. 

Alternatives non européennes

« Le carnet de commandes est solide. C’est un succès commercial pour un lanceur qui n’a pas encore volé », se félicite de son côté Stéphane Israël, président d’Arianespace, admettant tout de même que certains de leurs clients devront trouver une autre alternative. « Ces clients devront décider, en fonction de leurs contraintes opérationnelles, de choisir Ariane 6 en 2024 ou des lanceurs non européens disponibles plus tôt », reconnaît Stéphane Israël. 

Mais ces autres lanceurs aussi connaissent des déboires. « Le Falcon 9 n’a réussi son premier vol qu’au bout de huit ans, après plusieurs échecs, et sa version lourde a eu cinq ans de retard sur son calendrier initial », rappelle un bon connaisseur du dossier.

Laisser un commentaire

Brèves

Une navette autonome pour Carrefour 

Lundi 5 décembre, Carrefour a dévoilé sur le parvis de l’École polytechnique sa première « drive mobile », un camion ...

Brèves

Les ruptures de stock ne font que commencer

Suite à la guerre en Ukraine, les premières ruptures de stock sont apparues dans les rayons, et selon les professionnels ...