Elon Musk fragilise Twitter … et Tesla

Elon Musk fragilise Twitter … et Tesla

Le comportement intrusif d’Elon Musk a fragilisé le modèle économique de Twitter, déserté depuis quelques jours par de nombreuses personnalités influentes, mais également celui de Tesla, qui se retrouve privé de dirigeant. 

Twitter dans la panade

En enchaînant les décisions impulsives ces derniers jours, Elon Musk a révélé son autoritarisme au grand jour, et fait fuir nombre d’actionnaires dont Twitter a pourtant tant besoin. Pour faire amende honorable, l’excentrique milliardaire a soumis sa démission à la volonté des adhérents de Twitter,  qui ont répondu oui à hauteur de 57,5 %. Ce dernier avait promis qu’il se soumettrait à la volonté du peuple, mais pour l’heure aucune décision n’a été prise en ce sens. 

Elon Musk s’est également publiquement excusé, probablement trop tard pour rassurer les actionnaires. « Désormais, tout changement majeur dans les conditions d’utilisation devra être approuvé par un vote. Mes excuses, cela n’arrivera plus », a-t-il promis. 

Tesla décapité

Mais pendant qu’Elon Musk joue les tyrans sur Twitter, Tesla n’a plus personne à sa tête, au grand dam des actionnaires. « Elon a abandonné Tesla, et Tesla n’a plus de PDG opérationnel », s’inquiète Leo Koguan, troisième actionnaire individuel du groupe.

« Je m’attends à ce que le conseil d’administration de Tesla intensifie la pression sur Elon pour qu’il trouve un patron de médias talentueux pour gérer Twitter, afin qu’il puisse recentrer toute son énergie sur la gestion de Tesla », prévoit le financier Gary Black. 

Laisser un commentaire

Business

Des entreprises veulent s’assurer elles-mêmes

Les assureurs devenant hors de prix, certains géants industriels français ont décidé de se tourner vers l’autoassurance. SEB, Lactalis ou ...

Brèves

Buenos Aires et Brasilia planchent sur une monnaie commune

Le président brésilien Lula et son homologue argentin Alberto Fernandez espèrent mener à bien un projet de monnaie commune visant ...