Buenos Aires et Brasilia planchent sur une monnaie commune

Buenos Aires et Brasilia planchent sur une monnaie commune

Le président brésilien Lula et son homologue argentin Alberto Fernandez espèrent mener à bien un projet de monnaie commune visant à renforcer le commerce interrégional, tout en réduisant la dépendance au dollar américain.

« Monnaie commune sud-américaine »

Nous progressons dans la création « d’une monnaie commune sud-américaine » dans le cadre d’une « alliance bilatérale », ont fait savoir les deux présidents dans un communiqué commun. « Nous avons l’intention de surmonter les obstacles à nos échanges, de simplifier et de moderniser les règles et d’encourager l’utilisation des monnaies locales », expliquent-ils.

« Il y aura une décision pour commencer à étudier les paramètres nécessaires à une monnaie commune, qui comprend tout, des questions fiscales à la taille de l’économie et le rôle des banques centrales », précise le ministre argentin de l’Économie, Sergio Massa.

Difficile à mettre en oeuvre

Cette monnaie n’est toutefois pas prête de voir le jour, et encore moins de supplanter les deux déjà existantes. En effet, dans un premier temps, le sur (nom probable de cette monnaie) devra coexister avec les deux monnaies existantes, à savoir le peso argentin et le real brésilien. Cela implique « que toutes les transactions nationales – prix, salaires, loyers, et autres contrats – resteront libellées en pesos et reals », souligne Éric Dor, directeur des études économiques de l’Ieseg School of management. 

De plus, « la synchronisation des cycles économiques de l’Argentine et du Brésil est très imparfaite », ajoute le chercheur, rappelant que le Brésil avait une croissance négative en 2015, contrairement à l’argentine. « Cela montre que ces pays sont susceptibles d’être affectés par des chocs asymétriques qui nécessitent des réponses monétaires spécifiquement nationales ».

Laisser un commentaire

Brèves

Les géants de la tech licencient à tour de bras 

Qu’il s’agisse de Meta, Amazon, Apple ou encore Microsoft, nul ne fait exception. Ils ont tous été contraints de licencier ...

Brèves

Toujust débarque en force

La nouvelle enseigne française de grande distribution, dont le premier magasin ouvrira début mars, à Alès (Gard), promet des prix ...