Rien ne va plus entre Canal+ et le gouvernement

Rien ne va plus entre Canal+ et le gouvernement

La ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, s’en est violemment prise aux chaînes C8 et CNews sur France Inter. Le groupe audiovisuel Canal+, propriétaire des deux chaînes, s’est dit « profondément choqué » par ce comportement.

« Privatisez-moi ça »

A l’origine de l’aversion de la ministre, une énième sortie de l’animateur vedette de C8, Cyril Hanouna, qui avait appelé mi-janvier à la privatisation de l’audiovisuel public dans son émission  «Touche pas à mon poste» (TPMP). « Privatisez-moi ça », avait-il lancé. 

Suite à cette déclaration, la ministre avait rétorqué que le régulateur de la télévision, l’Arcom, pouvait supprimer la fréquence de ces chaînes si elles ne respectaient pas leurs obligations. « Je suis dans mon rôle quand je rappelle le cadre existant », s’est défendue jeudi Rima Abdul Malak. « Il y a des obligations à respecter. Il y a déjà eu une vingtaine d’interventions de l’Arcom, depuis 2019, pour C8 et CNews. Au bout de combien d’interventions l’Arcom pourra-t-elle dire à quel degré les obligations ne sont pas respectées ? C’est le rôle de l’Arcom », insiste la ministre.

Canal+ fier de C8

« Nous avons été profondément choqués par les propos tenus par Madame la Ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, ce matin dans la matinale de France Inter. Près de cinq minutes de son intervention ont été consacrées à la critique de notre Groupe et à des invectives contre nos chaînes C8 et CNews, a immédiatement fustigé Canal+. En laissant à nouveau entendre que les licences de nos chaînes ne mériteraient pas d’être renouvelées en 2025 alors même qu’elle se refuse de commenter la procédure de renouvellement d’autres acteurs de l’audiovisuel, Madame la Ministre prend parti, sort de sa réserve et ne respecte pas l’indépendance de notre régulateur sectoriel ».

Nous sommes « fiers du travail que réalise quotidiennement l’ensemble des collaborateurs de C8 et CNews qui rassemblent chaque jour près de 11 millions de citoyens », insiste le groupe.

Laisser un commentaire

Brèves

Léger répit pour le ticket de caisse 

Initialement prévue pour le 1er janvier dernier avant d’être repoussée au 1er avril, la fin de l’impression du ticket de ...

Brèves

Kretinsky fait main basse sur l’économie française

Après avoir fait fortune dans l’énergie, le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky a lentement infiltré tous les pans de l’économie française. ...